lundi 24 août 2009

Rencontre au sommet

Les bonus dvd sont rarement consistants. La plupart des interviews et autres "making of" consiste à évoquer l'ambiance de franche camaraderie qui régnait sur le tournage en signalant à quel point celui-ci était exceptionnel, garni des plus grands professionnels de la profession qui ont exécuté un travail proprement fabuleux...

Loin de cette langue de bois, le bonus qui accompagne Le Juge Sanglant (Bloody Judge) est un petit bijou hilarant. On y voit en alternance Christopher Lee et Jess Franco évoquer le film.
Christopher Lee s'attarde sur l'aspect historique du personnage de Jeffreys, juge intégriste et sadique qu'il défend avec un aplomb impressionnant : en gros, si "l'inquisiteur"George Jeffreys était si méchant, c'est parce que le pauvre bougre avait des calculs rénaux...
Jess Franco lui, raconte les exigences contradictoires d'une coproduction européenne, le plaisir qu'il a tiré de ce casting de choix, et les coupes sombres qui accompagnèrent la sortie du film dans tous les pays.

Mais le plus amusant est la confrontation des deux visions du film : Lee qui se défend de tout goût pour la perversion et se dit choqué par les scènes de sadisme qui ont été réalisées en son absence et montées après. Il affirme d'ailleurs n'avoir jamais vu le film mais "on" lui a raconté à quel point celui-ci est ignoble !
Jess, en revanche, déclame toute l'admiration qu'il a pour Lee mais souligne aussi avec une certaine gourmandise les libertés qu'il prit avec l'histoire au profit de son goût pour un cinéma digne de Sade. Il signale également qu'en sept collaborations avec Christopher Lee, c'est la seule fois où ils se sont un peu pris le bec,
Entre l'acteur conservateur anglais, réservé et moraliste, et l'anarchiste espagnol, compulsif et sans tabous, ce sont deux écoles opposées dont la rencontre fit des étincelles.

Voici un petit extrait de ce grand moment de l'histoire parallèle du cinéma. On y apprend (en v.o.) pourquoi Christopher Lee n'a plus fait de film fantastique pendant deux décennies...





video
Extrait du DVD inclus dans le coffret Jess Franco paru chez Opening